Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 00:00
Voici ce que Michaël Chekhov, neveu d'Anton Tchekhov écrivait en 1940 à propos de l'emploi de divers styles (ou catégories selon le vocabulaire du match d'impro): Force nous est de reconnaître qu'à notre époque excessivement fruste, l'acteur, a perdu toute sensibilité au style. D'ailleurs nous arrive t'il souvent de voir des acteurs en scène interpréter la tragédie, le drame, la comédie, le vaudeville dans le style particulier de chacun de ses genres dramatiques? Ou de prendre en compte la diversité de style de différents auteurs? Ou encore de prendre en considération les différents styles d'un même auteur? Non. Qu'il affecte l'individu ou une époque entière, le sens du style sourd des profondeurs les plus secrètes de la conscience humaine et ne peut se plaquer extérieurement sur des décors et des costumes de théâtre. Par nature, l'acteur s'inquiète de ce sens du style, comme c'est le cas pour toute nature artistique. Mais, à notre époque, il est difficile d'y parvenir sans une certaine stimulation, et l'acteur moderne doit passer par un certain nombre d'exercices lorsqu'il entreprend cette quête. Exercice 54: Il appartient maintenant au groupe de choisir un thème d'improvisation et de le traiter plusieurs fois de suite, en se pliant à différents styles, mais cette fois-ci en pensant à différents auteurs - comme s'il s'agissait d'une pièce de Shakespeare, Ibsen, Maeterlinck ou Molière, par exemple. Ou bien encore, pourquoi pas, d'un conte folklorique ou d'un canevas de commedia d'ell arte. Cet exercice exige un sens encore plus aiguisé du style que le précédent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche