Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 00:00
Voici les mots employés par Peter Brook pour nous décrire le paradoxe apparent du comédien moderne. Derrière l'équilibre entre la sensibilité personnelle du comédien et son travail technique il y a selon Peter Brook un état de grâce: L'acteur est comme une main dans un gant. Le gant doit être vide pour que la main puisse épouser le gant. Si le gant n'est pas vide, la main du manipulateur ne peut donner qu'une vie artificielle. Mais si le gant est vide et si la main est sensible au contact du gant alors les deux ensemble deviennent à la fois vide et plein en même temps. Tout grand acteur témoigne que les moments de grâce sont des moments de détente où il s'oublie complètement , tout en étant encore plus présent qu'à la normale , à la fois vigilant sentant les mouvements du public, ses changements de réponse. Tout cela se passe dans un vide miraculeux, un vide complètement vivant. Pour écouter la conférence de Peter Brook : ici..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche