Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 19:18

Hassan Jouad a écouté les diseurs de poésie dans l'Atlas marocain. La poésie berbère improvisée est basée sur la versification et sur une structure complexe. Le rythme et les règles de cette poésie sont calqués sur le rythme d'un coeur "la lay la li la la li la lay la li la da lal". Celui-ci balise la scansion et le rythme du poème. C'est ce que l'auteur appelle "ordre translexical". "Lorsque le poète de tradition orale doit inventer un poème, il est obligé d'opérer en situation d'improvisation, c'est à dire dans le mouvement et sous la pression de l'immédiateté. Or la création est une activité d'objectivation, qui suppose nécessairement une distance, spatiale ou temporelle, entre le créateur et son objet. L'improvisation étant par définition absence de toute distance, il s'en suit que le seul recul possible par rapport à l'objet de sa création qui s'offre à lui réside dans l'anticipation mentale de son aboutissement. C'est exactement là la raison d'être de l'étalon translexical, il matérialise un parcours temporel totalement balisé, qui permet au poète, en se placant au début et la fin de l'unité de discours et de réitérer cette opération indéfiniment."

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Tournier - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche