Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 00:00

Depuis plusieurs années, nous effectuons avec le concours des différentes ambassades francophones une initiation aux principes du match d'impro. Celui-ci passionne les jeunes Marocains, curieux, ouverts au monde et avides de s'exprimer. Cette année fut particulièrement fructueuse. Nous avons vu émerger à l'issue des ateliers quelques jeunes arbitres et maîtres de cérémonie prometteurs. Je pense toujours que la meilleure manière de faire progresser l'improvisation n'est pas uniquement dans la création de spectacles de gala mais plutôt dans la mise en place d'un tissu associatif de jeunes passionnés, aptes à organiser des spectacles et des ateliers.

impro Maroc

de gauche à droite: Sophie Caron, Richard Perret, Maryvonne Cyr, Françoise Préfumo et Christophe Tournier Le Maroc de l'improvisation est un peu au stade où nous étions en Suisse au début des années quatre-vingt-dix. Il tente de se forger une structure solide et autonome. A l'époque, nos amis québécois nous rendaient des visites annuelles en Suisse et nous transmettaient leur savoir avec générosité. Nous avons cette même mission aujourd'hui, de donner confiance et de leur apporter les bases de l'art de l'improvisation. Il faut être patient. En Suisse, en France et en Belgique, on oublie parfois le temps que cela a pris. En France, les shows de nos amis professionnels au Bataclan ont longtemps masqué le vide de la Province. Désormais, plus de dix ans plus tard, presque toutes les villes de France ont une équipe d'impro. En Suisse, les matchs montés sous chapiteau faisaient le plein plusieurs fois par an. Entre ces évènements il ne se passait pas grand-chose jusqu'à ce que les premiers championnats amateurs apparaissent de Genève à Lausanne, jusqu'à Neuchâtel, le Valais et Fribourg... Cela prendra plus de temps au Maroc qu'il n'en a pris en Europe. Le tissu associatif est moins solide pour l'instant. De plus (est-ce un héritage du passé) ?, les jeunes Marocains sont pragmatiques et prudents. Ils préfèrent avoir l'assentiment de leurs aînés avant de prendre des initiatives personnelles. J'ai toujours beaucoup de plaisir à aller au Maroc. J'y retrouve mon ami Rachid Fekkak, homme de théâtre chaleureux et très populaire au Maroc. Après une longue carrière déjà bien remplie, il se passionne désormais pour les techniques d'improvisation et encourage avec succès les élèves de son atelier-théâtre à monter une équipe. Les Marocains aiment le spectacle. Je rêve comme mes amis Sophie Caron, Maryvonne Cyr, Richard Perret, Jocelyne Isaac et Françoise Préfumo tous présents à Rabat, de rencontres régulières entre des équipes marocaines et françaises, de championnats d'impro au Maroc avec des catégories typiquement marocaines. (En effet, le théâtre au Maroc, le cinéma avec Marock, les anges de Satan sont en pleine expansion). Je ne me fais pas de souci pour le Maroc. Le désir de liberté y est grand, l'impro s'inscrit dans ce mouvement. Et ce n'est pas les attentats terroristes actuels qui semblent faire peur aux Marocains. Voir article Libération Casablanca. Affiche Impro Rabat 2007 Programme 2006 . http://www.um5s.ac.ma/ar/docs/programme%20Impro.2006

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Tournier - dans Atelier d'impro
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche