Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 00:08

Pour illustrer la technique des longues impros, il n'y a aucune raison de manquer de modestie et de ne pas s'attaquer à la pièce des pièces : Hamlet. Du point de vue de la structure, nous allons supposer que cette pièce est parfaite. De plus, comme beaucoup de pièces du génial Shakespeare, elle est pleine d'humour et très dynamique, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, à l'image de son héros Hamlet.

Vers une analyse globale et détaillée d'Hamlet

Pour pouvoir habiter la structure, nous allons analyser la pièce à la manière du CéPPré. Ensuite nous allons en faire une analyse textuelle détaillée avec une méthode originale comme un metteur en scène que nous ne sommes pas.

 

CéPPré : analyse de la structure de la pièce

Avec la structure du CEPPRE, ses 5 phases et ses 4 jalons, il est possible de résumer une histoire en 10 phrases.

Commencement

Le royaume de Danemark célèbre les nouvelles noces de la reine pendant qu'un spectre apparaît à minuit sur les remparts d'Elseneur

Evènement (J1)

Le spectre demande à Hamlet de le venger de son assassin : son frère, le Roi.

Premier essai

Hamlet tente de savoir si le spectre dit vrai, simule la folie et fait jouer une pièce de théâtre qui évoque les faits.

Première

Répercussion (J2)

 

Question

Hamlet acquiert la certitude que le roi est coupable, à la suite de son départ brutal du théâtre.

 

Hamlet vengera-t-il son père?

Second Essai

Il tue Polonius et il échappe à la tentative d'assassinat perpétrée par le roi

Final (J3) Retour de Hamlet à Elseneur

Résolution

Le Roi organise un duel entre Hamlet et Laerte, Hamlet tue le roi après la dénonciation de Laerte.

Epilogue

Après la mort de Hamlet, Fortinbras est le nouveau roi du Danemark

A l'écoute du texte

La technique d'analyse utilisée consiste à être à l'écoute du texte. Comme l'improvisateur qui accepte ce qui vient d'être dit et rebondit, l'analyste ne doit rien laisser passer des inférences du texte. Considérons qu'une bonne pièce comme une bonne improvisation se fait grâce à la progression à petits pas, sous forme d'étapes logiques qui sont autant de petits "oui et" -ou plutôt de "parce que"- qui expriment à chaque instant l'action, moment après moment, de manière linéaire.

Que nous apprend la pièce d'Hamlet?

L'analyse nous apprend que les metteurs en scène font une interprétation de la pièce. Pour que le texte colle à leur projet, ils éludent certains passages, insistent sur d'autres ou laissent dans l'ombre quelques incohérences. Voilà qui est rassurant et nous donne ainsi plus de marge de manoeuvre en tant qu'improvisateur de longue haleine. Dans le prochain article, nous verrons comment utiliser Hamlet pour agrémenter notre travail d'improvisateur.

Quelques pépites découvertes à l'analyse d'Hamlet

  • Hamlet épie et est épié. Il le sait parfaitement pendant sa tirade légendaire "Etre ou ne pas être"
  • Hamlet tue son oncle Claudius dans la dernière scène à la suite de l'enchainement implacable des évènements
  • Polonius est un espion et une personnalité politique de première importance dans le système totalitaire du Danemark
  • Hamlet simule constamment la folie en s'adaptant à chaque fois à ses interlocuteurs et à ses motivations. Cette folie feinte a mystifié la plupart des analystes, comme elle a mystifié ses adversaires. Elle a cessé de mystifier sa mère Gertrude après la mort de Polonius. C'est alors Gertrude qui continue à propager cette idée par fidélité à Hamlet.
  • Laërte n'est pas un personnage de seconde zone mais un personnage aux ambitions importantes.
  • Hamlet assassine Polonius en toute connaissance de cause. Pour lui, il est un des complices de l'assassinat de son père. (Là, il faut oser, mais pourquoi pas?)
Références
  • Belle Version radio de Daniel Mesguich, plutôt classique en terme d'interprétation.
  • Rares sont les représentations de Hamlet dans l'esprit d'un Hamlet dynamique, en voici une excellente pourtant, jouée au dernier festival d'Avignon 2013 : Hamlet60 avec interview de Philippe Mangenot

analyse d'Hamlet V1.03

Méthode d'analyse textuelle MATAM

Partager cet article

Repost 0
Published by improse - dans Scène - Théâtre
commenter cet article

commentaires

Bruno Such 25/10/2013 14:55

Bon, et le dernier article sur l'impro longue haleine, il arrive ou bien ? :D

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche