Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 00:00
Une cinquantaine de personnes assiste ce mois d'août à la conférence de Charna Halpern "Impro et communication" au CERN à Genève. Étonnante rencontre entre la complexité de la physique et le monde de la communication et de l'improvisation. Charna décline de ce que l'école du Longform de Chicago considère comme les principes essentiels de l'improvisation : Oui et, écoute, authenticité (Be honest), "L'erreur n'existe pas": tout est recyclable, ne pas chercher à être drôle et rester vrai(There's nothing funnier than the truth) , "Make the other looks good", l'esprit de groupe (group mind). Ses principes sont détaillés dans son premier livre "Truth in comedy". Occasion pour elle de rendre un vibrant hommage à celui qu'elle considère comme son mentor en Impro "Del Close". La conférence est illustrée par des exercices d'improvisation réalisés avec deux de ses assistants. Le public est convié pour réaliser une petite narration dans l'exercice "conducted story". La question de la peur est évoquée : Charna affirme que faire de l'impro, c'est aussi l'art de transformer sa propre peur en énergie positive. Elle s'amuse également à faire des rapprochements entre des énoncés de physique et les principes de l'impro. En regard de cette exposition des principes de base, elle décrit certaines techniques comme les "patterns", ces procédés de base récurrents qui permettent de construire solidement une impro si les comédiens les repèrent rapidement. La règle de 3 : si un élément apparaît 3 fois, il devient comique. Le lendemain, un atelier d'improvisation de 3 heures permet de mettre en pratique ces principes. Un premier exercice d'échauffement pour démarrer l'atelier est celui des balles imaginaires qui sont échangées entre les participants : "Red Ball" "Thank you red ball!" Le second consiste à former par groupe de deux les lettres de l'alphabet le plus rapidement possible. Le troisième exercice "Three-line scenes" consiste à tenter en 3 répliques à créer un univers clair et précis entre deux personnes. "- Vous dansez très bien! - Ah, vous l'avez remarqué - Vos chaussons dorés semblent vous faire léviter" Après chaque exercice, avec pédagogie, Charna demande : "Qu'avez-vous appris de cet exercice?". L'exercice "Cocktail Party" nous fait toucher du doigt les fondements du longform : improvisations longues. 5 groupes de deux personnes entament une conversation. Certains mots ou thèmes pénètrent petit à petit les différents groupes. L'exercice suivant consiste à tenter d'établir une relation forte entre les protagonistes le plus rapidement possible dans un lieu suggéré. Le moindre manque d'écoute retarde l'échéance d'une véritable communication. Le dernier exercice "Monologues" se base sur une histoire contée sans artifice par un premier improvisateur. L'histoire doit être la plus spécifique possible, ne pas manquer de détails de manière à inspirer les futurs protagonistes dans une seconde impro. Charna Halpern forte d'une expérience unique dans le monde de l'improvisation nous fait partager celle-ci. Son approche réclame une profonde authenticité de l'acteur. Pas de cabotinage, des sentiments réels, le comique doit émerger spontanément de la situation. Dans cette même perspective "Slow down" s'écrit-elle, l'honnêteté de l'acteur réclame parfois de la lenteur et un peu de réflexion avant de se lancer. Lire l'article du Wall Street Journal et voir la vidéo "Two Protons Walk Into a Black Hole, And Other Jokes Physicists Tell".

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Tournier - dans Atelier d'impro
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Improse
  • Improse
  • : Christophe Tournier, auteur du manuel d'improvisation théâtrale, vous fait partager ses explorations dans le monde merveilleux de l'improvisation théâtrale.
  • Contact

Recherche